archiveshomo.info
Bienvenue sur le site du Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT.

Vous trouverez des informations sur les archives, bibliothèques, centres de documentation, musées et collections spéciales LGBT en France et dans le monde.

Accueil > Académie Gay & Lesbienne > Press-book

Articles de presse et reportages
sur l'association Académie Gay & Lesbienne
et le Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT

 


Pétition (demande de local)     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001


 

couverture de 360° n° 19 Article de 360° n° 19 : pages 46 et 47 Septembre - octobre 2001
magazine 360°
N° 19 > pages 46 et 47
par Nathalie Brochard

[ → Format > PDF (2,76 Mo) ]

Effort de mémoire
en banlieue parisienne


Depuis 25 ans, à Vitry-sur-Seine, trois acharnés collectent, sauvegardent et archivent des documents de toutes sortes, reflets de la diversité des expressions socioculturelles et artistiques d'une communauté gay et lesbienne encore jeune.
Contre la mémoire qui s'enfuit, Olivier Rochemaure, journaliste, Phan Hoang, ancien libraire et peintre, et Frédéric Rekaï, travailleur social, ont inventé une parade : l'Académie Gay et Lesbienne, un centre de documentation qui rassemble tout support écrit, produit par des créateurs, associations, bars ou entreprises homos.
[ → Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT de l'Académie Gay & Lesbienne > http://www.archiveshomo.info/academie/press-book/archives_lgbt_en_france_2013.pdf ]

Qu'il s'agisse de flyers, tracts, affiches, programmes, agendas, guides, catalogues, journaux, magazines, revues (ils recensent une centaine de titres), livres et brochures (la récupération du stock de l'ancienne librairie-galerie Lamarck a fourni une base conséquente à l'Académie), nos trois passionnés récupèrent tout.
Au total, ils disposent de quelque 15.000 documents dont certains constituent de véritables pièces de collection.

Ces archives et actualités relatives aux homosexuels pourront être consultées sur place ou sur le site Internet en cours de création.
– " II est important que le public, en particulier les étudiants, les chercheurs et les sociologues, puisse accéder gratuitement à cette mine d'informations. Nous avons accompli tout ce travail pour ça ", précise Hoàng.
En revanche, il se montre discret sur l'ouverture du site :
– " On ne préfère pas annoncer de date. C'est long de scanner tous ces documents. "

Phan Hoàng regrette qu'aucun investisseur public ou privé ne se soit jusqu'à présent manifesté pour soutenir leur action et il rappelle avec fierté :
– " Nous avons acheté l'immeuble qui abrite les archives avec nos fonds propres. "
Les 200 m2 en question se situent à Vitry-sur-Seine.
– " Nous n'avons bénéficié d'aucune subvention, il était inenvisageable d'avoir une telle surface dans Paris, nous avons dû nous installer en banlieue ", reconnaît Hoang.
Sans cacher son dépit, il poursuit :
– " Nous sommes honnêtes, nous aurions pu louer une chambre de bonne dans Paris et y domicilier l'Académie pour y recevoir les subventions de la Mairie de Paris. On ne l'a pas fait. "
Idéalement les trois fondateurs auraient souhaité s'installer dans le Marais...


Bibliothèque à scandales
Lorsqu'on l'interroge sur la possible concurrence qui pourrait survenir entre la Bibliothèque Gay et Lesbienne et l'Académie, Hoàng sourit :
– " Le projet qui visait à transformer l'Opéra [ de la Gaîté ] Lyrique en Bibliothèque mi-généraliste, mi-homosexuelle, a été abandonné. Christophe Girard (conseiller culturel [ en réalité Adjoint à la Culture au Maire de Paris ] à la Mairie de Paris, NDLR) en charge du dossier, a dû faire face à une levée de boucliers à droite.
Devant la polémique, Bertrand Delanoë a préféré enterrer l'idée. L'Opéra restera Lyrique. "
[ → http://www.archiveshomo.info/polemique_cadhp/11003citegay_girard.htm ]
En conséquence, l'Académie demeure seule gardienne du patrimoine gay et lesbien.


Au coeur d'une telle aventure, un sentiment anime les trois protagonistes : que personne ne sombre dans l'oubli.
Etant donné que la majorité des homos n'ont pas de descendants, ils ont imaginé apposer une plaque au nom de chaque personne disparue sur le mémorial situé dans le jardin de l'association, rebaptisé " Jardin du Souvenir ".
Les victimes du sida et des crimes homophobes, les déportés, verraient enfin leur mémoire honorée.

La tâche est immense
Hoang s'excuse, il a beaucoup de travail,
– " Nous avons encore des travaux à faire pour la sécurité de nos locaux d'archivage. On doit protéger le tout contre l'incendie, le vandalisme, les attaques homophobes... "
Et l'urgence, ce militant d'Act Up [ Paris ] en est coutumier.


[ → Communiqué > Création de l'association Académie Gay & Lesbienne ]

 


Pétition (demande de local)     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001


 

couverture de illico n° 32 illico n° 32 : page 14 28 juin 2001
magazine illico
N° 32 > page 14
par Valérie Mitteaux

[ → Format > PDF (1,3 Mo) ]

La création de l'Académie Gay & Lesbienne en mémoire de nous
Interview de B. Phan Hoang, président de l'Académie Gay & Lesbienne :


En mal d'Histoire, en défaut de mémoire... les pédés en oublient leur passé.
Certains résistent.

Co-fondateur de l'Académie Gay & Lesbienne, Hoang Phan [ Bigotte ] présente son projet de centre de documentation :

# Pourquoi créer un tel Centre ?
– Parce qu'aujourd'hui une personne âgée qui s'est cachée toute sa vie et qui se dit " La famille va découvrir que j'étais une tante " ou un étudiant qui part à l'étranger et qui a peur que la famille découvre le pot au rose au détour d'un placard : dans toutes ces situations, les gens jettent tout. Or on a tous collectionné ou gardé des choses.
Nous ne cherchons pas à dépouiller les gens mais à sauvegarder toute cette matière dont les gens se débarrassent. On veut empêcher l'irréparable. Il ne faut pas faire confiance aux caves.

# Quels genres de documents collectez-vous ?
– Des livres, des magazines... tout. Nous avons déjà 15.000 documents, beaucoup de flyers, de tracts d'associations, d'affiches.
Toutes ces œuvres d'art éphémères qui ne sont pas déposées à la Bibliothèque Nationale [ de France (BNF) ]. C'est quand même dommage que tous ces beaux garçons et belles filles passent à la poubelle.

# Quels sont vos soutiens ?
– Aucun. Cela fait des années que tout le monde en parle mais personne ne le fait, on a donc décidé de le faire avec nos propres moyens. Tout le monde a trouvé l'idée géniale, mais pour l'instant personne ne nous a officiellement apporté de soutien. Nous comptons maintenant sur les investisseurs privés.
Idéalement nous voudrions que nos locaux soient dans le Marais à Paris. Tant qu'il n'existe pas une bibliothèque gay et lesbienne, autant que des individus apportent leur petite pierre.
L'Académie est née en mars avec l'équivalent d'un budget réel de 500.000 F mais ce n'est que du bénévolat et des locaux gratuits.
[ → l'historique de l'association Académie Gay & Lesbienne > http://www.archiveshomo.info/academie/press-book/archives_lgbt_en_france_2013.pdf ]

# En quoi consiste votre projet de " Jardin du Souvenir " ?
– Dans le jardin de l'association, nous souhaitons faire une sorte de mémorial. Comme la plupart des homos n'ont pas de descendants, on pourrait y apposer une plaque au nom de la personne disparue, du sida notamment.
On a loupé l'occasion de le faire au [ Columbarium du ] Père Lachaise, en achetant un " Mur du Souvenir ". Cela serait bien que cela existe.


N'EN JETEZ PLUS !
L'Académie est installée à Vitry.
On pourra, une fois les travaux terminés, aller consulter les archives sur place.

Pour l'heure, l'association poursuit son travail de collecte. Elle est à la recherche de tout document ayant trait à l'homosexualité : flyers, magazines, affiches…
Elle fait notamment appel à tous les établissements gay qui émettent des documents régulièrement.
L'ensemble de ces documents sera bientôt en ligne sur le site www.academy-gay-Iesbian.org [ http://www.archiveshomo.info/ ]

Pour envoyer vos documents :
Académie Gay & Lesbienne
Boîte Postale N° 28
94402 Vitry sur Seine Cedex.


[ → Communiqué > Création de l'association Académie Gay & Lesbienne ]

 


Pétition (demande de local)     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001


 

logo du magazine Têtu 2 mai 2001

site du magazine Têtu

par Judith Silberfeld

Actus   >   France
Naissance d'une Académie Gay et Lesbienne


Un centre de documentation, l'Académie Gay & Lesbienne, dont les objectifs sont :
“ - entraide sociale, culturelle et de promotion des artistes et des créateurs ;
- collecte, sauvegarde, archivage et mise en valeur du patrimoine socioculturel et/ou artistique ;
- recueil et conservation de la mémoire ;
- lutte contre le sida et toutes maladies transmissibles, contre l'homophobie et toutes discriminations… ”
vient de se créer.

Si vous disposez de journaux, de flyers, d'affiches, de guides, de livres, n'hésitez pas à vous manifester auprès d'elle :
[ Académie Gay & Lesbienne ]
Boîte Postale N° 28
94402 Vitry sur Seine Cedex.

Un site internet est actuellement en construction :
[ http://www.archiveshomo.info/ ]


[ → Communiqué > Création de l'association Académie Gay & Lesbienne ]

 


Pétition (demande de local)     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001


 

logo du site marieannechabin.fr 10 février 2014

site marieannechabin.fr
Impressions, Expressions

par Marie-Anne Chabin

Le temps et son œuvre :
Conservatoire

Les grands Conservatoires – le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), le Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique (CNSAD) – ont été créés par la Révolution Française, plus précisément par la Convention (1792-1795).
Contrairement à ce que le substantif-adjectif « Conservatoire » pourrait laisser penser, l'objectif majeur des fondateurs (l'Abbé Grégoire et les autres) était moins la conservation que la transmission des arts et des sciences. Le lieu baptisé Conservatoire est vu comme le ferment de nouveaux talents qui s'inspirent des réalisations de ceux qui ont exercés le même art ou la même science avant eux. Il y a dans la notion de Conservatoire celles de capitalisation, de perfectionnement, d'innovation.
Le Musée du CNAM a été créé en même temps que le Conservatoire, avec le rôle de « réunir les collections qui serviront de modèle, de référence et d'incitation aux inventeurs, chercheurs et curieux de toute condition sociale ».

Parmi les Conservatoires de création récente qui concernent le plus souvent la défense de la nature (Conservatoire du littoral, Conservatoire des plantes médicinales, Conservatoire du saumon sauvage…),
il en est un qui renoue totalement avec l'esprit révolutionnaire : C'est le Conservatoire des Ocres et de la Couleur, à Roussillon dans le Vaucluse, bel exemple de la réalisation d'un projet personnel partagé par une association et qui fête cette année ses vingt ans. Le principe fondateur est « l'affirmation que la culture technique et industrielle est créée par les entreprises, les artisans et que sa conservation doit obligatoirement passer par la transmission des savoir-faire. À l'image d'un Conservatoire de musique, le rôle du Conservatoire de la couleur est de pratiquer la discipline que l'on entend conserver. Ici la couleur se vit par le geste et par la transmission des savoir-faire liés à la production de l'ocre et à la mise en œuvre des matières colorantes dans différents domaines : bâtiment, peinture, papier, art et métiers d'art ».
Autre exemple remarquable, le Conservatoire Citroën, installé à Aulnay-sous-Bois (mais qui selon toute vraisemblance n'y restera pas après la fermeture de l'usine…). Dans la logique de collecte des inventions, le Conservatoire assure la conservation systématique d'au moins deux exemplaires de chaque modèle, ainsi que de la documentation des véhicules et de l'entreprise mais le rôle affiché est plus l'histoire de la marque que le développement de l'industrie.

Il y a bien un hiatus entre Conservatoire et conservation.
Le premier s'inscrit dans le mouvement et une transmission basée sur la tradition. La seconde est plus statique avec les notions de préservation et d'accès au patrimoine sous une forme de consommation culturelle.
Du reste, on ne parle pas de Conservatoire quand il s'agit de livres ou d'archives, sauf au sens figuré, comme synonyme, inexact, de musée. Cette dernière affirmation n'est plus tout à fait vraie.

L'emploi du mot Conservatoire dans le titre de Centres d'archives est apparu il y a une vingtaine d'années.
Les deux exemples les plus connus sont : le Conservatoire National des Archives et de l'Histoire de l'Éducation Spécialisée et de l'Action Sociale (CNAHES) créé en 1994 et le Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT de l'Académie Gay & Lesbienne, créé en 2002. [ http://www.archiveshomo.info/archives/conservatoire.htm ]
Dans ces deux cas, la démarche militante est patente ; il ne s'agit plus de créations nationales mais d'initiatives privées d'associations. Les minorités qui ont des valeurs à défendre sont logiquement plus offensives que les majorités qui font les choses par habitude…
On remarque aussi que le profil des fonds conservés évolue : ce ne sont plus les titres, les contrats, les documents de gestion qui constituaient les fonds d'archives organiques d'hier, mais de la documentation (parfois des copies faute d'avoir pu collecter les originaux), de la correspondance ou des manuscrits relatant l'action de telle personnalité ou de tel groupe militant.

Pour revenir au sens des mots, ne faudrait-il pas parler de conservation des livres en lien avec un Conservatoire National de la Lecture, et de conservation des archives patrimoniales en lien avec un Conservatoire National de l'Histoire, variantes historiographiques comprises ?

 


Pétition (demande de local)     2016     2015     2014     2013     2012     2011     2010     2009     2008     2007     2006     2005     2004     2003     2002     2001


 

Académie Gay & Lesbienne
Boîte Postale n° 28
94402 Vitry sur Seine Cedex
FRANCE

http://www.archiveshomo.info
le site d'information
du Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT
de l'Académie Gay & Lesbienne

academiegay@yahoo.fr